Jump to content

Bilan de la saison


flibustier

Recommended Posts

Quel sentiment va dominer en cette fin de saison : frustration ? déception ? colère ? satisfaction ? indifférence...

D'aucuns regretteront que la saison fut sans relief, plate et sans enjeux (éliminé de manière précoce des coupes et naviguant la majeure partie de la saison dans le ventre mou) d'autres au contraire y trouveront un motif de satisfaction en comparaison à d'autres équipes en lutte pour le maintien.

Perso au vue du potentiel, je pense qu'on aurait pu avoir une fin de saison avec un peu plus de piquant (batailler pour l'Europe ou jouer une coupe par ex). Mais bon le véritable intérêt de la saison qui se termine c'est d'avoir redonner à l'ensemble des supporters un réel motif d'espoir pour la saison avenir avec ce fameux 3-5-2. On peut regretter que ce système soit arriver arriver un peu tard mais on peut aussi avancer que c'est grâce au mercato d'hiver (départ de moussa et recrutement de rabiot, hermach et ben basat) que Casa a pu faire le grand saut.

J'espere que l'espoir suscité par ce nouveau système et de nouveaux joueurs ne sera pas vain mais j'ai envie d'y croire.

Link to comment

Du point de vue comptable il nous manque beaucoup de points pour par rapport aux places européennes. Pour moi on est une équipe du ventre mou, c'est pas forcément insultant, selon les années on se situe au niveau d'équipes comme Rennes, Lorient et d'autres.

Par rapport au niveau de l'effectif et au budget c'est notre place, ni plus ni moins. Vu que l'effectif risque de pas mal bouger, difficile de dire ce que sera la prochaine, en tout cas on aura préparé quelques jeunes, et, de mon point de vue, le staff continue de faire progresser tout le collectif, malgré une grosse période difficile au printemps qui aura mis en lumière de grosses ressources mentales de la part de toute l'équipe, staff compris.

Link to comment

On a je pense un effectif capable de voir plus haut que la 10è place ; presque chaque année il y a des "surprises" en haut du classement et nous n'en faisons pas partie. On peut avoir des regrets, notamment sur certains matchs, celui d'Ajaccio en tête (2-4) ainsi qu'en Coupe, sans oublier le passage à vide en milieu de championnat (on a l'habitude :ninja: ). De plus, rarement Casanova a été aussi impopulaire, excepté depuis l'instauration du 3-5-2. Dommage pour Zébina, qui n'a pas été épargné par les blessures. Misons sur les vacances et une bonne préparation estivale pour conjurer le sort.

Après, on a vécu des temps forts : le 3-5-2 justement, qui a été une véritable surprise, et qui promet pour la suite même s'il y a des réglages défensifs à apporter. On a aussi eu de belles victoires, en particulier celles face à Lyon (3-0), Lille (4-2) et ETG (0-4). Il y a eu la fulgurance WBY en début de saison, synonyme de départ tonitruant (on a l'habitude :ninja: ²), un mercato assez animé avec de belles trouvailles. Enfin, globalement il y a du mieux dans le jeu, à part cet hiver où c'était pas folichon, mais bon.

Bref : une saison en demi-teinte, mais certainement prometteuse pour la prochaine. Une victoire face à Montpellier nous mettrait dans de bonnes conditions et permettrait peut-être de meilleures affaires au mercato :ninja:

Note : 12.5/20 -_-

Link to comment

Une note de 10/20, comme celle d'un dixième sur 20 équipes (on gardera cette place car on va battre Montpellier B) ).

Les + :

- Une marge confortable sur les petits du championnat (6 points contre Brest, Nancy, Sochaux, 4 contre quelques autres).

- Un club exempt de toutes les scories qui en polluent tellement d'autres (pas de conflits d'egos ou de bisbille coach-président) : un club et un groupe soudés malgré les envies d'ailleurs de certains.

- La trouvaille Ben Yedder (colossal...) et le recrutement de Ben Basat qui, pour la première fois depuis longtemps, nous promettent un mercato tranquille sur le front de l'attaquant de pointe.

- Quelques joueurs hors normes sur lesquels on pourra compter la saison prochaine (Aurier, bien sûr mais aussi Abdennour, dont je prédis le big come back B) )

Les - :

- Notre faillite contre nos "alter egos" c'est à dire les clubs dans les mêmes eaux économiques que nous. A mon sens pour raisons physiques.

- Le manque de discernement du coach, résolu à jouer haut en toutes circonstances, y compris les plus suicidaires.

- Une lacune terrible en CPA et justesse de passe potentiellement décisive.

- Une défense à la peine au duel et à la ramasse quand l'attaque adverse a des espaces : les boulettes de notre gardien n'étant que l'illustration de cet état de fait.

Link to comment

Le fond est bon, on n'a vraiment jamais été dans la crainte cette saison. Mais a budget moyen, résultats moyens. Et la prochaine saison, avec l'arrivée de Monaco, on reculera d'un cran.

Link to comment
Guest Tomato

Une note de 10/20, comme celle d'un dixième sur 20 équipes (on gardera cette place car on va battre Montpellier B) ).

Les + :

- Une marge confortable sur les petits du championnat (6 points contre Brest, Nancy, Sochaux, 4 contre quelques autres).

- Un club exempt de toutes les scories qui en polluent tellement d'autres (pas de conflits d'egos ou de bisbille coach-président) : un club et un groupe soudés malgré les envies d'ailleurs de certains.

- La trouvaille Ben Yedder (colossal...) et le recrutement de Ben Basat qui, pour la première fois depuis longtemps, nous promettent un mercato tranquille sur le front de l'attaquant de pointe.

- Quelques joueurs hors normes sur lesquels on pourra compter la saison prochaine (Aurier, bien sûr mais aussi Abdennour, dont je prédis le big come back B) )

Les - :

- Notre faillite contre nos "alter egos" c'est à dire les clubs dans les mêmes eaux économiques que nous. A mon sens pour raisons physiques.

- Le manque de discernement du coach, résolu à jouer haut en toutes circonstances, y compris les plus suicidaires.

- Une lacune terrible en CPA et justesse de passe potentiellement décisive.

- Une défense à la peine au duel et à la ramasse quand l'attaque adverse a des espaces : les boulettes de notre gardien n'étant que l'illustration de cet état de fait.

Je pense que les conflits sont fréquents, étouffés par les dirigeants. Ca se voit sur le terrain quand un joueur a le ballon et qu'il se complique la vie au lieu de faire le choix de jouer direct sur le meilleur joueur placé, les jalousies commencent là. Parce qu'un joueur sait que jouer à Toulouse n'est pas sous les projecteurs ( juste un coup d'œil de la part des autres équipes de L1 ) du championnat. Pourtant je suis à fond pour Toulouse mais je sais être lucide aussi.

Link to comment

Comptablement on peut ergoter sur le fait qu'on gagne plus ou moins contre les petits ou les gros, les chiffres sont là pour nous rappeler qu'on est définitivement à notre place : 9ème budget, 10ème au classement, différence de but de 0, 10ème attaque, 9ème défense, 12 victoires/12 nuls/13 défaites. Difficile de faire plus moyen comme bilan.

Pour l'année prochaine, suivant les mouvements dans l'effectif, je crains que l'on ne puisse pas viser mieux. Il faudra simplement s'attacher à faire aussi bien.

Link to comment

Le fond est bon, on n'a vraiment jamais été dans la crainte cette saison. Mais a budget moyen, résultats moyens. Et la prochaine saison, avec l'arrivée de Monaco, on reculera d'un cran.

Très juste. Sinon, peut-être, pour ce qui est de la "crainte". Avant la trêve, on n'était pas gaillards, gaillards...

Link to comment

Je ne sais pas si c'est franchement positif comme point de vue mais je trouve que l'on stagne et que l'on toujours les mêmes qualités (toujours une super intégration des jeunes, bonne assise défensive quand Zebina est dispo :rolleyes: , bonne conservation de balle, coups de pieds arretés) et toujours les mêmes défauts (recrutement, offensif notamment heureusement Ben Yedder se révèle, frilosité passagère, ambitions faiblarde)

Je sais que le contexte économique est difficile, je comprend que la gestion d'un club est compliquée, mais depuis le temps que l'on recherche ce petit plus, cette bagarre pour une éventuelle europe, cette éventuelle coupe, ca commence a faire long.

Link to comment

Comptablement on peut ergoter sur le fait qu'on gagne plus ou moins contre les petits ou les gros, les chiffres sont là pour nous rappeler qu'on est définitivement à notre place : 9ème budget, 10ème au classement, différence de but de 0, 10ème attaque, 9ème défense, 12 victoires/12 nuls/13 défaites. Difficile de faire plus moyen comme bilan.

Pour l'année prochaine, suivant les mouvements dans l'effectif, je crains que l'on ne puisse pas viser mieux. Il faudra simplement s'attacher à faire aussi bien.

Il ne s'agit pas tellement d'ergoter : derrière une "moyenne", il y a des indicateurs de "dispersion". Et chez le TFC, ils sont extrêmement marqués !

Je signe d'ores et déjà pour une dixième place la saison prochaine car je pense que la concurrence sera de plus en plus rude. Mais un club professionnel doit chercher à s'améliorer, à faire ce qu'il faut pour engranger le maximum de points. On ne peut pas être compétiteur en étant fataliste <_< . Nice cette saison, Montpellier la saison dernière, sont à cet égard des sources d'inspiration.

Link to comment

Je ne sais pas si c'est franchement positif comme point de vue mais je trouve que l'on stagne et que l'on toujours les mêmes qualités (toujours une super intégration des jeunes, bonne assise défensive quand Zebina est dispo :rolleyes: , bonne conservation de balle, coups de pieds arretés) et toujours les mêmes défauts (recrutement, offensif notamment heureusement Ben Yedder se révèle, frilosité passagère, ambitions faiblarde)

Je sais que le contexte économique est difficile, je comprend que la gestion d'un club est compliquée, mais depuis le temps que l'on recherche ce petit plus, cette bagarre pour une éventuelle europe, cette éventuelle coupe, ca commence a faire long.

:huh:

Link to comment

Bah même, j'ai dû rater quelque chose, je vois vraiment pas :confus:

+1.

Ou alors c'est parce qu'il est content que son club formateur soit champion ? On aurait été dans le cas inverse, on aurait trouvé ça classe...

Link to comment

Je pense que les conflits sont fréquents, étouffés par les dirigeants. Ca se voit sur le terrain quand un joueur a le ballon et qu'il se complique la vie au lieu de faire le choix de jouer direct sur le meilleur joueur placé, les jalousies commencent là. Parce qu'un joueur sait que jouer à Toulouse n'est pas sous les projecteurs ( juste un coup d'œil de la part des autres équipes de L1 ) du championnat. Pourtant je suis à fond pour Toulouse mais je sais être lucide aussi.

Dans aucun club, dans aucun groupe d'individus, la vie est un long fleuve tranquille. On ne peut optimiser les rapports humains au delà d'une certain point. J'aurais même tendance à penser qu'on ne s'en sort pas si mal si on compare à ce qui se passe ailleurs. Et le champion de France actuel, qui s'affiche démesurément sous les projecteurs, est un condensé de la guerre des ego.

Link to comment

Encore un goût d'inachevé. Une impression similaire à celle des deux dernières saisons: celle d'être passé à côté de quelques choses. Peut-être est-ce la faute de Casa, peut-être celle des joueurs, peut-être est-ce qu'on se trompe et que le tef ne vaut pas mieux.

Deux moments clés dans la saison qui ressemblent à cette équipe; deux matchs où on peut légitimement penser qu'il y avait la place pour mieux.

Ajaccio au stadium avec un tef très supérieur qui explose défensivement. Après le point perdu bêtement à Bordeaux, c'était trois points qui auraient permis de se camper sérieusement dans le top 5. On aborde donc la suite avec un déficit de quatre points sur la marche normale et une confiance abimée alors que le groupe entre dans un creux sur le plan physique et le tef lâche prise.

Nice au stadium ensuite: là aussi pour un match qu'on aurait dû gagner tranquillement sans des erreurs dramatiques en défense. Une victoire et on raccrochait le wagon pour l'Europe. D'autant plus dommage qu'on a vu par la suite que l'équipe avait les moyens physiques pour une grosse fon de saison.

Malheureux au tirage en coupe, absent défensivement dans des matchs qui auraient pu changer la face de la saison, le bilan est moyen voire médiocre.

Maintenant il y a aussi pas mal de points positifs: émergence de plusieurs jeunes joueurs, fin de saison intéressante avec le pari tactique plutôt réussi de Casanova, situation financière qui devrait permettre de se renforcer correctement, et un point dont beaucoup se contrefichent mais qui est essentiel pour moi: le tef est encore cette saison un exemple en L1 dans le comportement; on ne pleurniche jamais vis-à-vis des arbitres ou d'autres éléments extérieurs, on ne figure jamais dans le cirque mélodramatique des médias, on continue de faire confiance aux jeunes et on a un vrai projet sur le long terme avec une équipe de techniciens qui paraissent très soudés autour du président.

J'aime le chemin suivi par le club et je pense que le meilleur est à venir. Amen.

Link to comment

et un point dont beaucoup se contrefichent mais qui est essentiel pour moi: le tef est encore cette saison un exemple en L1 dans le comportement; on ne pleurniche jamais vis-à-vis des arbitres ou d'autres éléments extérieurs, on ne figure jamais dans le cirque mélodramatique des médias, on continue de faire confiance aux jeunes et on a un vrai projet sur le long terme avec une équipe de techniciens qui paraissent très soudés autour du président.

J'avais aussi pensé à ce point mais après avoir posté et j'ai eu la flemme d'éditer :grin:

J'irai toutefois pas aussi loin en disant que nous sommes un exemple en L1 dans le comportement : des tas d'équipes sont comme nous. Il y a plutôt des contre-exemples.

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.