Jump to content

Mombaerts / Baup


Cavern31

Recommended Posts

Avec l'arrivée de Baup et le départ de Mombaerts, le TFC souhaitait repartir sur de nouvelles bases, sur un autre état d'esprit.

Après un début de saison intéressant, l'équipe repart dans ses travers comme en témoigne notamment les deux derniers matches :

- le 4 à 0 à la maison face à l'une des dernières équipes de L1

- match super moyen à Chatellerault

Avec sensiblement les mêmes joueurs, Baup peut-il tirer un meilleur rendement

de l'équipe par rapport à Mombaerts ?

Malgré qu'EB soit au TFC depuis seulement quelques mois, qu'a t'il concrètement apporter ?

Link to comment

l effet BAUP a bien marché en début de saison!!!

mais avant la trève il y a eu un problème physique + le blocage qui semble s'être opéré avec le report du match à Paris (cf interview BAUP sur le site OFF).

Pour moi il ne faut pas tenir compte du match de coupe, car s'était un match de reprise sur un terrain pourri et puis on sait très bien que nous perdons tous les ans en janvier contre une équipe inférieure en coupe donc le plus important était de passer et même aux pénos.

Il peut y avoir un déclic en ce début d'année si bon match contre Lyon

Link to comment

J'ai toujours pensé qu'on exagérait le rôle de l'entraîneur dans dans les résultats d'une équipe. Il y a juste des effets nouveautés et des effets usure, qui ne sont pas déterminants sur des longues séries. D'autant que les choix stratégiques ce sont les dirigeants qui les décident, pas lui.

Link to comment

salut,

J'ai entendu qu'il y avait comme une cabale contre mister baup, quelques joueurs ne supporteraient pas les engueulades et autres menaces de suppressions de vacances pendant la treve, c'est a prendre avec des pincettes mais ca m'etonne a moitier.

a plus

Link to comment

Je pense pas que Baup soit venu à Toulouse pour faire des miracles de suite, mais plutôt pour faire un taf sur le long terme. Il est très attiré par le projet de Sadran, et son attention est vraiment tournée sur la formation, notamment régionale. Bref, à mon avis il va pas céder au moindre caprice de quelques joueurs, et Sadran non plus (j'espère) :confus:

Link to comment
Finalement E Mombaerts pouvait il faire mieux? est se que c'est pas un bon resultat d'avoir assurer le maintien l'an dernier , ils sont peut etre pas si bon que sa ces joueurs.

je crois surtout que le problème vient de la mentalité et pas trop du niveau... mais même un entraineur réputé comme Baup n'y peut pas grand chose (sur le long terme peut etre qu'il pourra mieux choisir ses joueurs)...

bref la mission était c'est vrai, très compliqué pour Mombaerts, et il s'en est finallement pas si mal sorti!

Link to comment
J'ai toujours pensé qu'on exagérait le rôle de l'entraîneur dans dans les résultats d'une équipe. Il y a juste des effets nouveautés et des effets usure, qui ne sont pas déterminants sur des longues séries. D'autant que les choix stratégiques ce sont les dirigeants qui les décident, pas lui.

Pas d'accord. Sur l'ensemble d'une saison, faire jouer tel ou tel homme à tel ou tel poste plutôt qu'un autre ne va pas changer grand chose, au même titre qu'une passe ratée, une frappe au but dévissée, etc. En ça le rôle de l'entraîneur n'a pas une grande importance. En revanche, pour moi l'approche qu'a un entraîneur envers ces joueurs, l'aspect psycho du poste peut vraiment transcender un groupe et y rendre une belle osmose. Une équipe bien dans sa tête et mise en confiance, logiquement, est bien meilleure qu'une autre.. L'entraîneur n'est pas le messi, mais en fonction de l'entraîneur l'équipe peut avoir des visages totalement opposés je pense.

Je ne vis pas dans le groupe, donc comparer baup à mombaerts et l'impact qu'ils ont sur le groupe me paraîtrait un peu vaniteux.. tout ce qu'on peut dire, c'est qu'en début de saison l'état d'esprit semblait vraiment interessant. Après, lassitude mentale ou autre a eu raison de cet état.. est ce que c'était l'effet baup qui nous a permis de faire le début de saison qu'on connaît?

Question quasi impossible à répondre. Tout ce que je sais, c'est qu'on a vu qu'on avait énormément de possibilités. C'est maintenant qu'on va voir si Baup est un immense entraîneur et arrive à les remobiliser, ce qui a l'air très compliqué à réaliser...

Link to comment
Pas d'accord. Sur l'ensemble d'une saison, faire jouer tel ou tel homme à tel ou tel poste plutôt qu'un autre ne va pas changer grand chose, au même titre qu'une passe ratée, une frappe au but dévissée, etc. En ça le rôle de l'entraîneur n'a pas une grande importance. En revanche, pour moi l'approche qu'a un entraîneur envers ces joueurs, l'aspect psycho du poste peut vraiment transcender un groupe et y rendre une belle osmose. Une équipe bien dans sa tête et mise en confiance, logiquement, est bien meilleure qu'une autre.. L'entraîneur n'est pas le messi, mais en fonction de l'entraîneur l'équipe peut avoir des visages totalement opposés je pense.

Je ne vis pas dans le groupe, donc comparer baup à mombaerts et l'impact qu'ils ont sur le groupe me paraîtrait un peu vaniteux.. tout ce qu'on peut dire, c'est qu'en début de saison l'état d'esprit semblait vraiment interessant. Après, lassitude mentale ou autre a eu raison de cet état.. est ce que c'était l'effet baup qui nous a permis de faire le début de saison qu'on connaît?

Question quasi impossible à répondre. Tout ce que je sais, c'est qu'on a vu qu'on avait énormément de possibilités. C'est maintenant qu'on va voir si Baup est un immense entraîneur et arrive à les remobiliser, ce qui a l'air très compliqué à réaliser...

On a également connu une très bonne période sous Mombaerts et ça n'a pas duré pour autant.

Link to comment
Peut être que EM n'a pas eu assez d'abnégation, ou n'a pas trouvé la clef pour relancer le groupe.. Pour moi, réussir ça, pour moi, ferait de Baup un entraîneur meilleur que la moyenne.

et en 2003/2004 c'était quoi? 12 points en 19 matchs puis 27 dans les 19 restants, c'est pas relancer un groupe?

Link to comment
et en 2003/2004 c'était quoi? 12 points en 19 matchs puis 27 dans les 19 restants, c'est pas relancer un groupe?

EM se surpasse peut être dans des moments désespérés et devient Dr Jekill. Et c'est, j'en suis persuadé, - compliqué quand le groupe sent qu'il a le feu au cul plutôt que dans les moments où il se trouve dans le ventre mou mou..

De toute façon, cet exercice de comparaison entre 2 entraîneurs me passione pas, ya toujours des conditions différentes, des joueurs différents..

Link to comment
Pas d'accord. Sur l'ensemble d'une saison, faire jouer tel ou tel homme à tel ou tel poste plutôt qu'un autre ne va pas changer grand chose, au même titre qu'une passe ratée, une frappe au but dévissée, etc. En ça le rôle de l'entraîneur n'a pas une grande importance. En revanche, pour moi l'approche qu'a un entraîneur envers ces joueurs, l'aspect psycho du poste peut vraiment transcender un groupe et y rendre une belle osmose. Une équipe bien dans sa tête et mise en confiance, logiquement, est bien meilleure qu'une autre.. L'entraîneur n'est pas le messi, mais en fonction de l'entraîneur l'équipe peut avoir des visages totalement opposés je pense.

Je ne vis pas dans le groupe, donc comparer baup à mombaerts et l'impact qu'ils ont sur le groupe me paraîtrait un peu vaniteux.. tout ce qu'on peut dire, c'est qu'en début de saison l'état d'esprit semblait vraiment interessant. Après, lassitude mentale ou autre a eu raison de cet état.. est ce que c'était l'effet baup qui nous a permis de faire le début de saison qu'on connaît?

Question quasi impossible à répondre. Tout ce que je sais, c'est qu'on a vu qu'on avait énormément de possibilités. C'est maintenant qu'on va voir si Baup est un immense entraîneur et arrive à les remobiliser, ce qui a l'air très compliqué à réaliser...

Une équipe en confiance, à valeur égale, fonctionne mieux qu'une équipe qui n'est pas en confiance, oui. Mais il y a toujours des hauts et des bas. Partout, et avec n'importe qui sur le banc.

Link to comment
Guest tou_lou_sain

Ce qu'a réussi Erick au TFC est tout simplement exceptionnel.

Il est toujours au club en tant que chargé de mission sur la formation.

C'est bien qu'il soit encore là au cas où.

Link to comment
On a également connu une très bonne période sous Mombaerts et ça n'a pas duré pour autant.

Très juste mais la saison n'est pas terminée et Baup peut faire mieux mais pire, aussi. Si le pire devait arriver, serait-il un mauvais entraineur pour autant ?

Peut être que EM n'a pas eu assez d'abnégation, ou n'a pas trouvé la clef pour relancer le groupe.. Pour moi, réussir ça, pour moi, ferait de Baup un entraîneur meilleur que la moyenne.

Tu as la réponse de Nico et cette année là, EM était bien le plus grand entraineur français, non ?. La méthode n'a marché qu'une seule fois mais en était-il le seul responsable ?

et en 2003/2004 c'était quoi? 12 points en 19 matchs puis 27 dans les 19 restants, c'est pas relancer un groupe?

Fait unique dans les annales (pas de jeu de mot, merci) du foot français et fin de saison a couper le souffle. Un superbe souvenir et un fabuleux moment de plaisir intense preuve que l'on peut vibrer en jouant le maintien mais pas toutes les saisons, ... le cur tient pas ...

Link to comment
Fait unique dans les annales (pas de jeu de mot, merci) du foot français et fin de saison a couper le souffle. Un superbe souvenir et un fabuleux moment de plaisir intense preuve que l'on peut vibrer en jouant le maintien mais pas toutes les saisons, ... le cur tient pas ...

ça... :diable: et puis surtout ca marche pas comme ca a chaque fois je pense :ninja:

Link to comment
Je n'ai jamais dit qu'il en était le responsable. Je reste intimement persuadé que savoir faire cela nécessite beaucoup de talent et de résistance. Ca a du l'usé.

Au talent et à la résistance, je rajouterai la souffrance et l'indispensable chance car cette année là, nous en avons eu beaucoup mais nous l'avons, aussi, provoquée.

Je te le concède volontiers, EM est sorti épuisé et cette saison puis c'est refait une santé la suivante jusqu'au mois de mai pour sombrer après les 8 défaites d'affilées qui ont conclu la saison. La déception était trop grande pour que l'année suivante, le spectre du cauchemar précédent ne ressurgisse pas au moindre faut-pas.

L'homme a morflé et n'a pas su rebondir ou même pas pu et les joueurs qu'il adore tant, ne l'ont guère aidé.

J'apprécie cet homme car il est à dimension humaine et qu'il a beaucoup apporté au TFC au moment ou personne n'en voulait sauf UN.

Avec ce UN, nous sommes tombés sur un OS ... mais un sacrèment bon.

Link to comment

Moi je trouve tout de meme que les choix tactiques d' Elie baup sont plus evidents et plus flexibles en fonction de l'equipe adverse..c'est moins figé, notre victoire contre lyon lui reviens à 70% et les joueurs ont su élever leur volume de jeu pour rendre possible le coup de genie de leur coach.

Les replacements d'achille et Batlles , tactiquement c'est du lourd, alors certains disent ok au plan comptable c'est sensiblement pareil...mais au niveau du plaisir , et du spectacle que nous donnent les joueurs c'est vraiment different; il l'avait annoncé , l'equipe passera une sale periode , ce match contre lyon devait etre un moment clé de la saison ; l'arret de cette periode negative ou la descente aux enfers.

je veux croire que le plus beau reste a venir car contrairement a ce qu'on pense notre banc est pas si degeu car il a une marge de progression enorme, grace entre autre au travail de EM

Link to comment

Pour revenir à Mombaerts, vu les exploits qu'il avait déjà réalisé on pouvait pas lui demander en trois ans de placer le club dans la première partie de tableau bien qu'il ait failli réussir... Si cela semble possible aujourd'hui c'est essentiellement lié au travail de fond qu'il a mené dès qu'il est arrivé en poste il y a plus d'une demie-décennie.

Ceci dit sur le plan stratégique d'un match, le rôle d'un entraineur est minime, il me semble que c'est dans la continuité que l'on peut juger l'impact d'un entraineur et la continuité c'est pas six mois dans une saison c'est plusieurs saisons et encore moins sur une soirée.

Regardez Lacombe n'a pas su faire ce travail essentiellement parce qu'il est hyper bourrin psychologiquement et qu'à moyen terme tous les joueurs finissent par le détester.

Pas de Bilan sur Baup avant deux ou trois saisons me paraitrait plutôt raisonnable. Savourons nos résultats actuels qui sont assez honnorables mais ne nous enflammons pas.

Link to comment
Pour revenir à Mombaerts, vu les exploits qu'il avait déjà réalisé on pouvait pas lui demander en trois ans de placer le club dans la première partie de tableau bien qu'il ait failli réussir... Si cela semble possible aujourd'hui c'est essentiellement lié au travail de fond qu'il a mené dès qu'il est arrivé en poste il y a plus d'une demie-décennie.

Ceci dit sur le plan stratégique d'un match, le rôle d'un entraineur est minime, il me semble que c'est dans la continuité que l'on peut juger l'impact d'un entraineur et la continuité c'est pas six mois dans une saison c'est plusieurs saisons et encore moins sur une soirée.

Regardez Lacombe n'a pas su faire ce travail essentiellement parce qu'il est hyper bourrin psychologiquement et qu'à moyen terme tous les joueurs finissent par le détester.

Pas de Bilan sur Baup avant deux ou trois saisons me paraitrait plutôt raisonnable. Savourons nos résultats actuels qui sont assez honnorables mais ne nous enflammons pas.

La mise en place tactique de EB contre Lyon était très judicieuse : il est le premier à avoir placé Emana juste derrière l'attaquant, et à presser sur les relanceurs adverses ... ca, on peut le juger maientenant ... et ça donne beaucoup de confiance aux joueurs de voir que la tactique de leur entraineur est payante ...

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...