Jump to content

L'espace...


FF

Recommended Posts

la conquête de la Lune, Armstrong, le petit pas, l'humanité,

on sait que le premier homme sur la lune c'était en 1969 et il était anglophone; mais on sait moins pour la première femme sur a lune. c'était en 1928 et elle était germanophone. Et le premier homme sur mars, sera-t-il américain ?

Link to comment
la fin du monde en 2012 c'est pas des conneries,

à cause des géo-croiseurs,

dans l'espace il y a des comètes, météorites géantes, astéroïdes voyageurs, débris d'astéroïdes.

il y a environ 65 millions d'années une météorite géante a explosé au dessus du yucatan avec les conséquences qu'on sait; et le prochain événement de ce genre c'est pas forcément dans cinquante mille ans, mais ça pourrait bien être dès 2012, il y a une forte probabilité qu'une comète ou autre objet céleste en pleine vitesse croise la trajectoire de la terre, on ne détectera pas forcément à temps ce géo-croiseur et donc on ne pourra à temps le détruire ou dévier sa trajectoire, il y a des prévisions pour 2012

Moi je m'en branle que se soit la fin du monde ou pas :ninja:

Faut juste se dire que si ça se passe, on aura eu la chance de vivre ça :ninja:

Ça a aussi été la fin du mondes des dinosaures, sans ca on aurait jamais été là et c'est le vélociraptor qui aurait évolué pour devenir intelligent (source "rayons X" des frères Bogdanov :huh:)

Link to comment
la fin du monde en 2012 c'est pas des conneries,

à cause des géo-croiseurs,

dans l'espace il y a des comètes, météorites géantes, astéroïdes voyageurs, débris d'astéroïdes.

il y a environ 65 millions d'années une météorite géante a explosé au dessus du yucatan avec les conséquences qu'on sait; et le prochain événement de ce genre c'est pas forcément dans cinquante mille ans, mais ça pourrait bien être dès 2012, il y a une forte probabilité qu'une comète ou autre objet céleste en pleine vitesse croise la trajectoire de la terre, on ne détectera pas forcément à temps ce géo-croiseur et donc on ne pourra à temps le détruire ou dévier sa trajectoire, il y a des prévisions pour 2012

Le côté positif est qu'on se cognera pas 2 mandats consécutifs de NS :ninja:

Link to comment
Arrêtez de pourrir mon sujet avec vos conneries :ninja:

OK, alors plus sérieusement, le projet Américain qu'aborde Ben, il est pour contrecarrer Ariane 5 où il tape dans un autre secteur? (les satellites plus petits par exemple dont se chargeait Ariane IV )

Link to comment
OK, alors plus sérieusement, le projet Américain qu'aborde Ben, il est pour contrecarrer Ariane 5 où il tape dans un autre secteur? (les satellites plus petits par exemple dont se chargeait Ariane IV )

Non c'est surtout pour remplacer les navettes de transport de Cosmonautes (Atlantis/Endeavour - http://www.nasa.gov/mission_pages/shuttle/main/ ) dont le dernier vol est prévu dans les deux ou trois années qui arrivent. Actuellement il n'y a que deux moyens pour envoyer des cosmonautes dans l'espace : les navettes américaines Shuttle et les Soyouz russes.

La fusée expérimentale Ares 1-X est prête pour son premier lancement mardi

(AFP) – Il y a 1 jour

WASHINGTON — La fusée Ares 1-X est prête pour son premier vol d'essai mardi depuis le Centre spatial Kennedy près de Cap Canaveral (Floride, sud-est), ont estimé vendredi les responsables de la mission à l'issue d'une réunion.

Ares 1-X doit lancer dans l'espace Orion, la capsule devant succéder à la navette pour transporter les astronautes américains dans l'espace à l'horizon 2015-2017 dans le cadre du programme Constellation.

Constellation, qui prévoit un retour des Américains sur la Lune et au-delà des missions habitées sur Mars, fait l'objet d'un réexamen par une commission d'experts nommée par le président Barack Obama qui a remis son rapport final jeudi et dont les conclusions rendent incertain le sort de ce programme.

"Le lanceur est en parfait état, il n'y a aucun problème technique", a indiqué Bob Ess, le responsable du programme Ares 1-X lors d'une conférence de presse, précisant que les équipes de la Nasa travaillaient depuis trois ans sur ce projet.

"Nous serons prêts à voler mardi", a ajouté Ed Mango, le directeur du lancement, soulignant que les prévisions météorologiques qui donnent seulement 40% de chances de conditions favorables sont le seul souci pour le moment.

Le lancement est prévu mardi à 12H00 GMT (8H00 locales) à l'ouverture d'une fenêtre de tir de quatre heures et au terme d'un compte à rebours qui doit être déclenché mardi à 5H00 GMT.

Seul le premier étage de Ares 1-X dérivé des deux fusées à poudre d'appoint de la navette spatiale sera testé, le second étage et la charge utile étant des répliques qui retomberont dans l'Atlantique.

Ce test, qui durera 2 minutes 30, permettra d'avoir une première idée de la stabilité et de la sûreté du lanceur. Les données collectées proviendront de plus de 700 capteurs répartis sur l'ensemble d'Ares 1-X.

Ares 1-X mesure près de 100 mètres de haut (99,6 mètres) contre 56 mètres pour la navette et son système de lancement, soit dix mètres de plus que la Statue de la Liberté à New York.

C'est la première fois en plus de 30 ans qu'un nouveau lanceur se trouve sur le pas de tir 39B du Centre Kennedy, seulement utilisé au cours de cette période pour lancer des navettes spatiales.

La navette Atlantis, dont le lancement est prévu le 16 novembre, est déjà installée sur le second pas de tir du Centre Kennedy (39A), distant de deux kilomètres environ.

http://www.google.com/hostednews/afp/artic...ECUsMwmcpiWi8ug

Link to comment

J'aimerai savoir pourquoi il est si difficile aux americains de retourner sur la lune et que l'on planifie cela qu'à l'horizon 2020. Tout en connaissons les progrès techniques réalisés en 40 ans, ça me surprend, est ce qu'une histoire de pognon?

Nous aurait on menti en 1969?....

bigard-f7745.jpg

:unsure:

Edited by mario
Link to comment
J'aimerai savoir pourquoi il est si difficile aux americains de retourner sur la lune et que l'on planifie cela qu'à l'horizon 2020. Tout en connaissons les progrès techniques réalisés en 40 ans, ça me surprend, est ce qu'une histoire de pognon?

Une histoire de pognon et une histoire de contexte quand même...

Avec le même budget maintenant, on y retourne sans problème sur la lune à mon avis.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_Apollo

Quelques extraits...

Le programme Apollo est le programme spatial de la NASA mené durant la période 1961 – 1975 qui a permis aux États-Unis d'envoyer pour la première fois des hommes sur la Lune. Il est lancé par John F. Kennedy le 25 mai 1961, essentiellement pour reconquérir le prestige américain mis à mal par les succès de l'astronautique soviétique, à une époque où la guerre froide entre les deux superpuissances battait son plein.

Le programme avait pour objectif de poser un homme sur la Lune avant la fin de la décennie. Le 21 juillet 1969, cet objectif était atteint par deux des trois membres d'équipage de la mission Apollo 11, Neil Armstrong et Buzz Aldrin. Cinq autres missions se sont posées par la suite sur d'autres sites lunaires et y ont séjourné jusqu'à trois jours. Ces expéditions ont permis de rapporter 382 kilogrammes de roche lunaire et de mettre en place plusieurs batteries d'instruments scientifiques. Les astronautes ont effectué des observations in situ au cours d'excursions sur le sol lunaire d'une durée pouvant atteindre 8 heures, assistés à partir d'Apollo 15 par un véhicule tous-terrains, le rover lunaire.

Aucun vol orbital n'avait encore été réalisé en mai 1961. Pour remplir l'objectif fixé par le président, la NASA lança plusieurs programmes destinés à préparer les futures expéditions lunaires : le programme Gemini pour mettre au point les techniques de vol spatial et des programmes de reconnaissance (Programme Surveyor, Ranger, etc.) pour, entre autres, cartographier les zones d'atterrissage et déterminer la consistance du sol lunaire. Pour atteindre la Lune, les responsables finirent par se rallier à la méthode audacieuse du rendez-vous orbital lunaire, qui nécessitait de disposer de deux vaisseaux spatiaux dont le module lunaire dédié à l'atterrissage sur la Lune. La fusée géante de 3 000 tonnes Saturn V, capable de placer en orbite basse 118 tonnes, fut développée pour lancer les véhicules de l'expédition lunaire. Le programme drainera un budget considérable (135 milliards de dollars US valeur 2005) et mobilisera jusqu'à 400 000 personnes. Deux accidents graves sont survenus au cours du projet : l'incendie au sol du vaisseau spatial Apollo 1 dont l'équipage périt brûlé et qui entraîna un report de près de deux ans du calendrier et l'explosion d'un réservoir à oxygène du vaisseau spatial Apollo 13 dont l'équipage survécut en utilisant le module lunaire comme vaisseau de secours.

Les missions lunaires ont permis d'avoir une meilleure connaissance de notre satellite naturel. Le programme Apollo a favorisé la diffusion d'innovations dans le domaine des sciences des matériaux et a contribué à l'essor de l'informatique ainsi que des méthodes de gestion de projet et de test. Les photos de la Terre, monde multicolore isolé dans un espace hostile, ainsi que celles de la Lune, monde gris et mort, ont favorisé une prise de conscience mondiale sur le caractère exceptionnel et fragile de notre planète. Le programme est à l'origine d'une scission dans la communauté scientifique et parmi les décideurs entre partisans d'une exploration robotique jugée plus efficace et ceux pour qui l'exploration humaine a une forte valeur symbolique, qui justifie son surcoût.

Tiens un site intéressant : http://www.spectrosciences.com/spip.php?article111

6. Les Soviétiques auraient immédiatement dénoncé le hoax.

Nous sommes en pleine guerre froide. La course à la Lune est également un volet parallèle à l’armement des deux grandes puissances politiques et économiques de l’après-guerre. Dans ce contexte de "guerre froide", toute tentative déloyale de prendre le pas sur l’adversaire aurait été un cadeau politique fait à l’ennemi. N’oublions pas que les Soviétiques ont également mis en place un programme lunaire, qui échoua quelques semaines avant Apollo 11. Leur amère défaite ne leur aurait pas permis la moindre complaisance envers les américains...

Plutôt d'accord. Ca m'étonnerait que les soviétiques se soient fait berner, surtout vu l'enjeu de cette course à la lune...

Link to comment
J'aimerai savoir pourquoi il est si difficile aux americains de retourner sur la lune et que l'on planifie cela qu'à l'horizon 2020. Tout en connaissons les progrès techniques réalisés en 40 ans, ça me surprend, est ce qu'une histoire de pognon?

Une histoire de pognon et une histoire de contexte quand même...

Avec le même budget maintenant, on y retourne sans problème sur la lune à mon avis.

on peut techniquement y retourner sans problème, par contre pour aller plus loin (mars), je suis pas certain qu'on le voie de notre vivant..

à part beber peut être :unsure:

Link to comment
  • 1 month later...

Un des commentaire de l'article :confus:

C'est certainement quelque chose qui n'a pas une explication Scientifique mais au contraire elle trouve une explication dans la Bible "La venue du Seigneur Jesus"

La dernière chance est accordée aux incrédules

Que Dieu tout puissant nous pardonne et nous fasse contempler sa Gloire.

Elles sont bizarres les photos

Link to comment
la fin du monde en 2012 c'est pas des conneries,

à cause des géo-croiseurs,

dans l'espace il y a des comètes, météorites géantes, astéroïdes voyageurs, débris d'astéroïdes.

il y a environ 65 millions d'années une météorite géante a explosé au dessus du yucatan avec les conséquences qu'on sait; et le prochain événement de ce genre c'est pas forcément dans cinquante mille ans, mais ça pourrait bien être dès 2012, il y a une forte probabilité qu'une comète ou autre objet céleste en pleine vitesse croise la trajectoire de la terre, on ne détectera pas forcément à temps ce géo-croiseur et donc on ne pourra à temps le détruire ou dévier sa trajectoire, il y a des prévisions pour 2012

on compte sur toi et bruce willis pour régler le problème :ninja:

spirale n0rvége!!

Impréssionant :confus:

depuis que j'ai appris à me servir de photoshop grace à pioupiou, cela ne m'impressionne pas :ninja:

Link to comment
  • 2 weeks later...

http://www.videocorner.tv/videocorner2/liv...x.php?langue=en

Lancement réussi du satellite d'observation militaire Hélios 2B

(AFP) – Il y a 56 minutes

PARIS — Le satellite d'observation militaire Hélios 2B a été lancé vendredi après-midi depuis Kourou (Guyane) par une fusée Ariane qui l'a placé avec succès sur une orbite polaire héliosynchrone, selon les images diffusées au Centre national d'études spatiales (CNES) à Paris.

Depuis Kourou, le PDG d'Arianespace Jean-Yves Le Gall s'est félicité de ce "nouveau succès". Il s'agit, a t-il dit du 35e succès consécutif d'un tir d'Ariane 5 et du 277e satellite lancé par une fusée Ariane en 30 ans.

Ce lancement, pour le compte du ministère français de la Défense, le septième réalisé par Ariane 5 depuis la base de Kourou en 2009, avait été reporté à deux reprises, le mercredi 9 décembre et le jeudi 17 décembre.

Il s'agit du 49e lancement réalisé par une fusée Ariane 5, du 193e vol d'une fusée Ariane depuis Kourou et du 33e tir d'Ariane avec une charge militaire.

Ce satellite espion va doubler la capacité d'imagerie militaire de la France et des cinq pays européens (Belgique, Espagne, Italie, Grèce, Allemagne) participant au projet Hélios.

Ariane 5 a décollé du Centre spatial guyanais de Kourou vendredi à 13H26 locales (17H26 à Paris, 16H26 GMT) et la mise en orbite a été réalisée 59 minutes plus tard. Un satellite placé en orbite polaire héliosynchrone survole les mêmes régions de la Terre à la même heure solaire. Hélios 2B fera le tour de la Terre en une heure et demi.

Hélios 2B devrait envoyer ses premières images dans deux jours.

A 700 km d'altitude, Hélios 2B pourra photographier - avec une précision de quelques dizaines de centimètres - 365 jours par an et 24 heures sur 24 (grâce à son mode infrarouge) aussi bien un pick-up d'hommes armés au milieu du désert tchadien, que les installations d'enrichissement d'uranium en Corée du Nord ou les pistes de montagne en Afghanistan.

D'un poids de 4,2 tonnes au décollage, Hélios 2B a été construit sous la maîtrise d'oeuvre d'EADS-Astrium, avec de nombreux sous-traitants européens dont Thalès Alenia Space.

Ce satellite espion va doubler la capacité d'imagerie militaire de la France et des cinq pays européens (Belgique, Espagne, Italie, Grèce, Allemagne) participant au projet Hélios.

Hélios 2A, frère jumeau d'Hélios 2B, lancé avec succès il y a cinq ans jour pour jour, continue à fournir des images de sites ou d'objectifs militaires.

La responsabilité du programme Hélios 2B - d'un coût total de 2 milliards d'euros - est exercée par la Délégation générale de l'armement (DGA) du ministère de la Défense, qui a délégué la maîtrise d'ouvrage de la composante spatiale au Centre national d'études spatiales (Cnes). Celui-ci a assuré le développement et suivra le maintien sur orbite depuis son centre spatial de Toulouse.

Selon la DGA, la phase de "mise à poste" (emplacement définitif en orbite) va maintenant durer "quelques semaines". Une série de tests permettra ensuite de "confirmer l'ensemble des performances du satellite. Enfin la DGA "livrera" Hélios 2B aux états-majors des pays partenaires.

Copyright © 2009 AFP. Tous droits réservés.

http://www.google.com/hostednews/afp/artic...9tf4Udf1pYIws5Q

Link to comment
  • 2 weeks later...
Guest Patcoco
Rencontre secrète pour sauver la terre d'un astéroïde

Insolite. Scientifiques russes.

Des scientifiques russes vont se rencontrer prochainement au cours d'une réunion à huis clos. Objectif : empêcher qu'un astéroïde géant s'écrase sur la planète Terre dans 26 ans. C'est l'annonce faite hier par le directeur de l'Agence spatiale russe, Anatoli Perminov. « Mieux vaut dépenser quelques millions de dollars pour créer un système permettant de prévenir une collision que d'attendre qu'elle se produise en entraînant la mort de milliers de personnes », a-t-il ajouté, sans entrer dans les détails.

Si l'astéroïde Apophis, d'un diamètre d'environ 350 mètres, heurtait la Terre au cours de son passage attendu vers 2036, la collision créerait un nouveau désert de la taille de la France, selon l'agence de presse russe RIA Novosti.

De son côté, l'Agence spatiale américaine (NASA) avait indiqué en octobre que selon de nouveaux calculs, la probabilité d'une collision entre l'astéroïde et la Terre en 2036 s'était réduite de manière significative.

Toujours selon RIA Novosti, l'astéroïde pourrait passer à 30 000 kilomètres de la Terre en 2029 (soit plus près

que certains satellites géostationnaires) et pourrait entrer en collision avec la planète bleue sept ans plus tard.

http://www.ladepeche.fr/article/2009/12/31...-asteroide.html

Il faut en profiter c'est bientôt la fin . -_-

:ninja:

Link to comment

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.