Jump to content

[Kop] Communiqué


LaCroix

Recommended Posts

Les supporters ont-ils toujours tort ?

Nous avons toujours pensé que dans un contexte de « lutte contre le hooliganisme », il était important de favoriser une répression ciblée qui traite les faits et comportements interdits sans amalgamer les supporters plus largement. Or, samedi dernier, le contraire s'est déroulé, en partie devant les yeux du public toulousain.

Lors de la rencontre TFC-Montpellier du samedi 2 avril, des débordements inacceptables ont gâché la soirée de centaines de personnes. Alors qu'il n'y avait strictement aucune tension en virage, pendant prés de 50 minutes, l'allumage d'un pot de fumée par un individu du kop a servi de prétexte à un déferlement de violence. Des policiers de la Section d'Intervention Rapide et des membres de la sécurité du TFC ont jugé opportun d'intervenir immédiatement au beau milieu des supporters violets pour « frapper fort ». À grand renfort de provocations, menaces et débordements verbaux ces « pacificateurs » des tribunes sont restés pendant plus de 10 minutes à essayer de séparer le bon grain de l'ivraie. Divers chants du kop, avec plus ou moins d'humour, ont invité les troubles fêtes à laisser les supporters en paix afin de reprendre des activités supporteristes normales.

Devant le refus de ces personnes, les supporters ont décidé de partir vers la fosse, c'est à ce moment là que deux individus visiblement excédés ont eu la mauvaise idée d'allumer deux pétards. La réponse a été rapide, pour deux pétards de fête foraine, une compagnie de CRS offerte. Néanmoins comme l'écrasante majorité des supporters du kop supporte le TFC dans une optique festive et passionnée aucun prétexte supplémentaire n'a été offert pour de quelconques interventions. Les CRS quittent le virage sous les acclamations des supporters de lensemble de la tribune, la SIR et la sécurité reprennent quant à eux leur position initiale devant la pelouse et les supporters chantent de nouveau pour tenter d'éviter la défaite du TFC.

Malgré une énième défaite à domicile, les supporters du kop ne quittent pas le stade avec frustration mais plutôt avec le dégout de voir comment la jeunesse toulousaine est traitée au Stadium. Les supporters actifs rangent, comme d'habitude, le matériel sous la porte après le match. Le fait d'avoir confectionné une animation en faveur du Sidaction nécessite qu'une petite quarantaine de personnes portent les nombreux drapeaux, tambours ou cartons de matériels.

C'est le moment choisi par la SIR pour interpeller l'un des individus ayant allumé un pétard, or cette interpellation est plus que musclée, aussitôt la situation dégénère, les policiers frappent avec des matraques les personnes portant le matériel qui assistent à la scène, le tout dans la plus grande confusion. A ce moment-là, les insultes et les provocations de la part de membres de la sécurité ainsi que des coups de matraque de la SIR pleuvent sur les supporters présents. Plusieurs interpellations sont effectuées, avec à chaque fois le même profil: non pas des grands voyous ni des hooligans chevronnés, mais des jeunes inconnus des services de police à qui on reproche outrage et rébellion. Or, plusieurs de ces interpellés ont surtout eu le malheur de vouloir témoigner de ce qui se passait, en filmant la scène avec leur téléphone portable. Accompagnée ensuite par une 50aine de CRS, la charge de la SIR sest poursuivie sur une bonne centaine de mètres, jusque sur le parking du stade où des insultes à caractère raciste ont été proférées à lencontre de certains supporters. Nous regrettons sincèrement quaucun journaliste nait pu assister à la scène.

Cet épisode regrettable a néanmoins permis de montrer aux yeux de tous ce qu'est la véritable nature de la Section d'Intervention Rapide, ces policiers en survêtement. Samedi soir ils ont prouvé que leurs actions ne luttent pas contre la violence ou le hooliganisme, elles semblent plutôt répondre à des impératifs répressifs chiffrés, comme des personnes de la sécurité nous l'ont clairement fait comprendre depuis quelques mois.

Le Stadium a été pendant de longues années un stade tranquille et festif où chacun pouvait vivre sa passion, or nous avons peur qu'aujourd'hui ce climat soit révolu. Depuis le mois daoût et linstauration de la SIR, la pression mise sur les supporters naboutit quà des situations conflictuelles. Il ne faut pas se leurrer : l'omniprésence de la police à l'extérieur et à l'intérieur de l'enceinte rebute de plus en plus de supporters plus ou moins actifs du TFC, et fait partie des facteurs explicatifs de la baisse d'affluence. Il est malheureux de constater que les politiques consécutives à la situation parisienne aient à ce point contaminé notre ville.

Nous espérons également que la direction du TFC, à qui nous faisons confiance, prendra ses responsabilités en n'employant plus une certaine société privée dont plusieurs salariés se sont livrés à des actes violents et gratuits.

Ce communiqué est également l'occasion d'adresser à l'ensemble des supporters un appel au calme et à la raison, nous ne devons pas céder aux provocations ni à la haine, les voies légales sont les seules qui permettront à notre stade de retrouver sa ferveur.

Nous remercions les nombreuses marques de soutien que nous avons reçu depuis samedi soir, que ce soient celles de supporters anonymes ou de stadiers que ce déchainement de violence a choqué.

Nous ne laisserons pas ce hooliganisme entrer par la fenêtre, nous nous réservons le droit d'envisager tout type d'action pour éviter que le Stadium ne meure à petit feu.

Le Kop

Link to comment

Merci d'avoir pris le temps de communiquer sur ces incidents.

N'étant pas au match, j'avais eu comme beaucoup, une version bien ficelée par les grands investigateurs du torchon du midi <_<

J'espère au moins que les gens se sentent plus en sécurité qu'avant quand ils se rendent au stadium voir un match au milieu de tous les voyous qui peuplent ses tribunes.

Quoi ? comment ça il n'y a plus personne dans les travées ?? ba le problème est réglé alors ^_^

Link to comment

Je n'étais pas au courant de la 2e partie des incidents :blink:

J'ai pour ma part, trouvé l'intervention de la "sécu" pas très (pour ne pas dire pas du tout) opportune dans la mesure où il ne se passait franchement pas grand chose dans le kop. J'ai l'impression que le public du virage et a été de même très surpris par cette réaction démesurée, et a bien su le manifester.

Quant à la 2e partie, je n'ai rien vu, donc je ne peux me prononcer sur ce point, mais j'ai un peu l'impression que la SIR n'a pas du tout apprécié de se faire ridiculiser par le kop et le public au yeux de tous et a tenu à mettre un point d'honneur à "faire son travail" <_<

Bon courage à vous ^_^

Link to comment

Bon courage à vous également. En tablant sur la compétence et la finesse des forces de l'ordre, ainsi que sur le travail d'investigation et l'éthique journalistique de La Dépêche, il est probable que les supporters de foot en général aient été encore une fois victime de leur réputation. Malgré tout ce n'est pas gagné, les commentaires d'internautes sur les articles de La Dépêche.fr (ou encore les articles rugby sur l'équipe.fr) font froid dans le dos. :( Le travail de sape des différents gouvernements et des médias pour rendre les gens complètements demeurés est en train de porter ses fruits j'ai l'impression.

Link to comment

est-ce que ce communiqué à été envoyé à La Dépêche pour qu'ils publient votre droit de réponse ? ça serait la moindre des choses dans la mesure où eux ont publié un article sans connaître aucun fait réel de ces événements...

Link to comment

Félicitations au(x) rédacteur(s) de ce communiqué. Pas toujours évident de faire preuve du recul nécessaire dans ces cas là et cela a été fait et bien fait. Etant loin de Toulouse et du Stadium je ne peux juger sur le fond mais seulement sur la forme de ce communiqué qui témoigne d'une vraie réflexion, de retenue et d'appel au dialogue. Olivier Sadran serait bien inspiré de répondre à cet appel très raisonable pour essayer d'apporter des solutions.

Link to comment

Merci pour ce communiqué signé le kop et qui inclut donc, j'imagine, les différentes composantes du virage Brice Taton. Il résume bien et très objectivement la situation de samedi. D'un côté, quelques chambrages, des pétards, de l'autre des fous furieux qui tapent sur tout ce qui bouge... bizarrement, ce sont les policiers et pas les supporters qui formaient la seconde catégorie !

Je pense que l'agression policière à la sortie de la porte 9 était préméditée. Ils ont attendu que le stade se vide pour agir dans l'ombre à l'endroit le plus discret, sous la tribune, est-ce un hasard ? Avant la sortie du tunnel, j'ai entendu un membre de la SIR communiquer avec ses collègues à l'extérieur et les convier à la porte, ensuite, nous avons été poussés vers la sortie et pris entre deux feux, avec les civils et stadiers derrière et la SIR devant. Pourtant, en sortant, tout le monde était calme, aucun chant à la sortie ni provocation.

On sentait que les forces de l'ordre avaient les coudées franches pour se défouler et avoiner, j'ai vu notamment le responsable policier à lunettes s'acharner sur un type à genou à coup de matraque. Sans parler de certains stadiers qui juste avant la sortie se la jouent copain et sont les premiers à trainer un type par terre 5 mn après.... Les CRS ont poursuivi le travail comme des brutes, sans discernement, trop heureux de manier le gourdin contre des supporters qu'ils éxècrent.

Devant le stade, rebelote, interpellations, un jeune se fait même renverser par une voiture suite à la panique engendrée. Ensuite, les CRS refoulent tout le monde sur le parking et là entrent en scène les maitres-chien. La tactique est le lacher de chien (muselé certes) pour qu'il nous saute au cou. Raison ? Je cherche. On a essayé de demander pourquoi ce déferlement de violence. Voici le type de réponse obtenue - "Rentre chez toi salope !" ... à une jeune femme qui leur demandait d'arrêter tout ça. Ces CRS cherchaient tous les moyens pour que la violence continue, s'acharnant à provoquer par des insultes gratuites ou des invitations à en découdre. Ou comment le maintien de l'ordre est en réalité une création du désordre... Quand un groupe d'individus violents et armés attaque ainsi délibérément une foule sans véritable motif, c'est très inquiétant.

Et maintenant ? Après cette action punitive, je pense que le regard de nombreux jeunes va changer sur les forces de l'ordre. Le comportement des policiers et stadiers ne va pas favoriser le dialogue et le calme alors que nos tribunes se tenaient bien. Il serait capital que la direction du club se positionne rapidement. Le TFC propose soi-disant un spectacle, pas une pluie de coups et des insultes dégradantes. Le TFC se dit ancré dans le Sud-Ouest, il doit défendre une tribune animée et festive. Monsieur Sadran, êtes-vous aussi dans le camp de la violence ?

Link to comment

Merci j'attendais un peu plus de précisions après ces faits.

Depuis le match les seuls qui ont parlé de ces incidents (Depeche, TLT) n'ont fait que reprendre la version de la police. Or pour fréquenter souvent le virage Est (malheureusement pas au dernier match) cette version m'a beaucoup surpris.

Là avec ces précisions tout s'éclaire ... ou pas. Merci la vague bleue tout court <_<

Avec les élections qui approchent et vu l'état d'esprit actuel qui reigne dans la police, attendez vous à encore plus de provocations.

Link to comment

Le fait que ça soit signé "Le Kop", c'est aussi pour démontrer que ce n'est pas telle ou telle association qui approuve ce communiqué, mais aussi des supporters "indépendants" voire des spectateurs du virage qui ont pu être choqué par ce qu'ils ont vu.

Si vous vous retrouvez dans ces lignes, n'hésitez pas à les faire tourner à vos proches ou vos moins proches sur facebook, par mail ou sur les différents forums que vous fréquentez. Les premières réactions que je lis ici montrent que ce qui s'est joué samedi dernier dépasse largement les frontières du football alors n'hésitez pas à vous approprier ces lignes! ;)

Link to comment

Je crois que ce qui n'est pas supporté par la direction du Tef c'est le double langage tenu par le "kop" ou ceux qui majoritairement se reconnaissent en lui.

De toute façon on peut dire qu'il n'y a pas de fumée sans feu...

Link to comment

Je crois que ce qui n'est pas supporté par la direction du Tef c'est le double langage tenu par le "kop" ou ceux qui majoritairement se reconnaissent en lui.

De toute façon on peut dire qu'il n'y a pas de fumée sans feu...

?

Je peux savoir ce que tu sous-entends? Pour reprendre l'exemple qu'a pris kopto sur un autre forum, fumer dans un lieu public est certes interdit, pour toi ça rendrait donc légitime de créer une police dite "spéciale anti-fumeurs", et que lesdits policiers te sortent du bar en te rossant de coups, puis éclatent au passage les quelques clients qui se trouvent autour de toi, juste comme ça, pour se dégourdir les pattes et faire un peu de chiffre comme on dit au passage?

C'est amusant que tu parles de double-langage néanmoins. On a toujours dit qu'on était contre la présence de la SIR dans nos tribunes, de même que celle des CRS si elle n'était pas liée à de très graves incidents. Et certaines personnes qui gravitent autour de la sécurité au Stadium (tu comprendras aisément pourquoi je ne cite ni nom, ni "corps de métier"... mais sache qu'on a des billes un peu partout sur ce qu'on avance comme on le mentionne dans le communiqué ;) ) nous ont même confié en privé que la présence de la SIR ne faisait qu'envenimer des situations qu'ils arrivaient à gérer précédemment. Pourtant en public ces gens-là ne tiennent pas le même discours et certains font même parfois beaucoup de zèle. Tu avoueras qu'en terme de double-langage c'est pas mal non plus non?

Il y a quelque chose que je ne saisis pas dans ton message. Je n'arrive pas à comprendre comment on peut en arriver à cautionner des comportements barbares juste parce qu'ils viennent de ceux qui représentent "l'ordre" comme on dit. Explique moi donc. ;)

(et je dis ça sans aucune agressivité ou volonté d'être hautain hein je le précise au cas où ça serait mal perçu)

Link to comment

Une des première mesure prise par OS lorsqu'il est arrivé sur son cheval blanc a été d'enlever les grilles du stadium... Car il a toujours considéré que les supporters sont a même de se responsabiliser pour que tout le monde puisse passer un agréable moment devant le match.

Mais les supporters ou pseudo supporters qui se retrouvent dans l'appellation "kop" ont dès que l'occasion s'est présentée ou provoquée, organisé ou participé ci et là a des petit combats entre amis, des petites rixes soudaines et j'en passe. tout ce quabhorre OS.

Donc consigne est donnée...

Ensuite, bien entendu qu'il ne faut pas généraliser et patati et patata... pouet pouet..

Si vous ne voulez pas d'ennuis soyez irréprochables je dirais..

Bon après il faut dire que c'est moi qui suis à l'origine du néologisme probité-isme...

Link to comment

Une des première mesure prise par OS lorsqu'il est arrivé sur son cheval blanc a été d'enlever les grilles du stadium... Car il a toujours considéré que les supporters sont a même de se responsabiliser pour que tout le monde puisse passer un agréable moment devant le match.

Mais les supporters ou pseudo supporters qui se retrouvent dans l'appellation "kop" ont dès que l'occasion s'est présentée ou provoquée, organisé ou participé ci et là a des petit combats entre amis, des petites rixes soudaines et j'en passe. tout ce quabhorre OS.

Donc consigne est donnée...

Ensuite, bien entendu qu'il ne faut pas généraliser et patati et patata... pouet pouet..

Si vous ne voulez pas d'ennuis soyez irréprochables je dirais..

Bon après il faut dire que c'est moi qui suis à l'origine du néologisme probité-isme...

T'as déjà vu des incidents dans l'enceinte du stadium toi :confus:

Link to comment

Bon, on va y aller point par point alors, parce que là tu mélanges tout...

Une des première mesure prise par OS lorsqu'il est arrivé sur son cheval blanc a été d'enlever les grilles du stadium...

Il a fallu attendre la 5ème ou la 6ème saison de ligue 1 (soit 8 ans après l'arrivée d'Olivier Sadran à la tête du Tef) pour que ces grilles soient enlevées. Parce que quand il est arrivé on n'a joué que très peu de temps au Stadium avant de partir pour les 7 deniers pendant une saison et demie. Première approximation de ta part, avant d'enlever les grilles il avait essayé de renommer le Stadium en "Orange Stadium", projet avorté car dénoncé par... les mêmes qui dénoncent aujourd'hui les dérives du flicage à tout va. Ce qui me permet de reposer la question-titre du communiqué: "les supporters ont-ils toujours tort?" et d'aller plus loin: "sont-ils tous des irresponsables?"

Car il a toujours considéré que les supporters sont a même de se responsabiliser pour que tout le monde puisse passer un agréable moment devant le match.

C'est pour ça qu'il a viré purement et simplement les Sharks 31 du Virage Ouest (qu'il a fait rebaptiser "Virage Leclerc" bien avant d'enlever les grilles, j'avais omis ce détail aussi ^^) quelques mois après avoir enlevé les grilles alors même qu'il n'y avait pas eu le moindre incident entre eux et le parcage visiteur?

Mais les supporters ou pseudo supporters qui se retrouvent dans l'appellation "kop" ont dès que l'occasion s'est présentée ou provoquée, organisé ou participé ci et là a des petit combats entre amis, des petites rixes soudaines et j'en passe. tout ce qu’abhorre OS.

Là encore je crois que tu t'aventures sur un terrain que tu ne maitrises pas... Ca va faire bientôt 10 ans que je suis dans ce qu'on appelle "le noyau dur" d'un groupe ultra et les incidents qui ont eu lieu autour des matchs du TFC sont, crois-moi, en très très forte réduction depuis au moins 5 ans. Crois-moi, à une époque où les supporters intéressaient peu le grand public il se passait des choses autrement plus graves bien plus souvent qu'aujourd'hui, mais tu n'en entendais simplement pas parler... A l'heure actuelle sur les 2 dernières années je compte 2 bastons, rixes ou combats entre amis (appelle ça comme tu veux) alors que j'ai connu une période où c'était pratiquement 2 par mois, mais toi comme l'immense majorité des gens sur ce forum n'ont jamais été mis au courant parce que ça en a pas parlé.

Tout ça pour dire que ce n'est pas parce qu'aujourd'hui on parle plus de la violence qu'elle est plus présente qu'avant. Je cite de plus la première phrase du communiqué, il me semble qu'elle parle d'elle-même et montre je crois ce que veulent les gens qui ont signé ce communiqué:

"Nous avons toujours pensé que dans un contexte de « lutte contre le hooliganisme », il était important de favoriser une répression ciblée qui traite les faits et comportements interdits sans amalgamer les supporters plus largement."

Donc consigne est donnée...

Oui donc c'est bien ce que je disais dans mon précédent message. Tu es prêt à légitimer sans réfléchir outre mesure des comportements borderlines voire carrément violents parce que la personne qui les commet porte un uniforme... Un peu flippant tu crois pas? D'autant que ça me semble en plus un brin contradictoire, vu que tu critiques ceux qui se tapent dessus "parce que celui d'à côté n'a pas les mêmes couleurs que toi" (j'essaye d'extrapoler un peu tes propos, je me trompe ou c'est bien ce que tu penses?).

Ensuite, bien entendu qu'il ne faut pas généraliser et patati et patata... pouet pouet..

Si vous ne voulez pas d'ennuis soyez irréprochables je dirais..

Oui des fois il y a des choses qui ne se passent pas comme prévu, mais dans quelle association, dans quelle foule, sur quelle planète tout se passe toujours comme on l'avait prévu (Fukushima, mon amour...)? On n'est pas parfaits c'est clair, irréprochables non plus. Rassure-toi on n'a jamais eu la prétention de l'être. Mais aujourd'hui, quel être humain ou quel organisme l'est à 100%? Pourquoi devrions-nous être ce que personne n'est?

Je te ferai d'ailleurs remarquer que ce communiqué ne prend pas la défense des actes commis par la personne qui a été interpellée, ni même ne souligne ou reproche le fait qu'il ait été sanctionné par la justice. C'est la MANIERE de faire qui est ici condamnée. Encore une fois relis la première phrase du communiqué il n'est pas question pour nous de cautionner n'importe quoi, mais que les supporters soient traités comme des êtres humains et non du bétail.

Bon après il faut dire que c'est moi qui suis à l'origine du néologisme probité-isme...

J'ai pas compris le sens de ton néologisme là... :unsure:

Encore désolé si mon ton te parait agressif, ce n'est pas mon intention. Derrière un écran c'est parfois un peu dur d'arriver à se faire comprendre sans avoir l'air agressif. Mais je serai ravi d'en parler de visu si tu le souhaites, des gens d'ici peuvent t'en témoigner je ne mange pas (même quand je suis dans un état de "fatigue" très avancé (hein Casimir? je sais pas pourquoi je me rappelle de toi d'un coup :P )

Link to comment

Ce communiqué va-t-il être (ou a-t-il été) envoyer (é) à La Dépêche en tant que droit de réponse du Kop à leur article ?

Après, je ne sais pas si c'est possible, mais pourquoi ne pas solliciter une rencontre avec Sadran ou au moinsles gars de la sécu pour "mettre les choses à plat" ? parce que là, parti comme c'est, s'ils réagissent à chaque fois de la même manière dès qu'un fumi est craqué ou dès qu'un chant qui les vexe est lancé ça va entretenir ce climat délétère...put*** de vague bleue marine...

Link to comment

Absent samedi dernier du Stadium (plus trop l'envie, pas qu'a cause du jeu, mais de "l'ambiance" actuelle dans les tribunes...) je n'ai donc pas assisté à ces événements.

Toutefois, présent au parc des princes pour le match de cette année, j'ai pu gouter à un échantillon...

Aujourd'hui, depuis le changement radical au PSG, le monde des tribunes à radicalement changer. Les clubs/pouvoirs publics ont acquis (ou croient avoir acquis) un certaine légitimité pour le tout securitaire au prés du grand public.

C'est grave. Très grave.

Aujourd'hui le moindre "incident" est pretexte à une repression aveugle. Laissant cours à tout amalgame minable, comme le pathétique "kop=incident en dehors du stade" cité plus haut...

J'ai malheureusement l'impression que mainteant c'est don quichotte contre les moulins. Les ultras n'ont pas su, il y a 5 ans, s'entendre et se défendre.

Cependant, tout cela ne doit pas rester sans suite.

Plus il y a de présence policière dans un stade plus ça augmente le risque d'incident. C'est hallucinant. Des CRS dans un virage, mais ou va t on. Des policiers en pyjamas (payés par nos impots) qui viennent faire du zéle et faire naître la tension!

Ce communiqué est très bien écrit. On sent la prise de recul. La suite doit être du même niveau, intelligente. Il ne faut pas tomber dans les mêmes travers. Se montrer irréprochable. Ne faire aucun petit écart. Eviter tout évenement qui pourrait engendrer une intervention policière.

On l'a vu, un simple pétard à mis le feu aux poudres...

Lors de l'inauguration du terrain Brice Taton, M.Sadran a tenu un discours très juste, rejetant toute forme de violence. Invitant même les supporters se trouvant face à des provocations et des attaques physiques à ne pas y répondre, mais à fuir. Ayant perdu un ami à Belgrade je ne peux qu'adhérer pleinement à ces propos.

Toutefois aujourd'hui ces provocations et attaques physiques semblent venir de notre stade même. Je compte sur M.Sadran pour intervenir rapidement sur ce sujet. Les évenements qui se sont produits sont très grave. Il est la personne la plus à même de faire cesser cette violence policiere au Stadium.

Un débat doit s'ouvrir rapidement sur ce sujet avec les differents acteurs (Police, sécurité, TFC, supporters). On ne peut pas laisser la situation pourrir de la sorte.

Lionel

Link to comment

Il faut aussi pointer le fait que c'est le premier incident dans l'enceinte du stade depuis longtemps (tellement longtemps que je ne me souviens même pas en avoir connu). Un stadium réputé pour être bon enfant et respectueux des supps visiteurs.

Du coup c'est curieux que ces problèmes arrivent avec la mise en place de ces unités de police spécialisées. Mais est-ce étonnant finalement ? Côté politique la violence dans les stades c'est payant. On se fait de la pub en se payant de mots d'un côté, on monte en épingle des pseudos problèmes pour grossir le truc de l'autre (banderoles, joints etc). Rien ne sert de résoudre les vrais problèmes de hooliganisme qui sont bien connus, il suffit de créer des problèmes là où il n'y en a pas.

Pour eux c'est tout bénéf : tout incident quel qu'il soit (même si il est de leur fait) servira à justifier ces brigades et à donner l'impression qu'on s'occupe du problème.

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

×
×
  • Create New...