Jump to content

Le bilan de la saison


Rémi Loret

Recommended Posts

Allez un nouveau topic concernant la saison dans son ensemble...

Quelques points intéressants :

- On finit 8 ième après avoir été relégable en cours de match il y a peu de journées (à Caen par exemple il me semble)

- 2 ième meilleure défense derrière Rennes avec 36 buts encaissés (moins de 1 par match)

- 13 ième attaque ex equo avec Rennes (on a quasi les mêmes nombres de buts)

- Baisse de la fréquentations au Stadium

- Meilleur buteur : 5 buts (seul Arles a fait pire je crois)

- Aucune réelle révélation selon moi (Devaux peut être, Ahamada : à voir...)

- Confirmation de certains joueurs, Tabanou en particulier, mais aussi Capoue et M Bengue

- Sissoko est vraiment trop inconstant

- Gros échec de la politique de recrutement durant cette année. Ce soir à Brest, pas une seule recrue n'a foulée le terrain

- Echec de notre politique de prêts de joueurs

- Un grand au revoir à Cetto et bonne chance (ainsi qu'aux autres qui ne vont plus jouer pour le TFC)

- ...

Link to comment
50 millions d'euros pour l'OM, 41 pour Lille, 14 pour Arles… le classement final des droits télé

Ce soir, il n’y avait pas que le maintien et la 3e place en jeu. Le classement final de la Ligue 1 avait aussi de très grosses répercussions sur la répartition des droits télé de la saison 2010-2011.

Ce partage répond à un calcul d’une complexité rare. Au-delà d’une part fixe de 12,7 millions d’euros, il dépend du classement sportif de la saison écoulée bien-sûr, mais aussi de celui des cinq saisons d’avant, et enfin du classement du nombre de diffusions à la télé sur les 5 saisons écoulées. Ouf !

Ne vous fatiguez pas, FootBiz a passé à la moulinette tous ces chiffres pour vous proposer dès ce soir le classement des droits télé de la saison 2010-2011. C’est une estimation, le prochain conseil d'administration de la Ligue de football professionnel décidera de la répartition exacte. Mais les critères étant déjà connus, celle-ci sera très proche des chiffres du tableau ci-dessous.

Comme vous pouvez le constater, l’OM et l’OL, bien que deuxième et troisième, obtiennent respectivement 8,4 et 4,3 millions d’euros de plus que le champion, Lille. Pas de mystère : les deux Olympiques passent devant au bénéfice de leur meilleur classement sportif sur les 5 années révolues et de leur leadership sur le nombre de diffusions. De 2006 à 2011, le LOSC n’arrive qu’en 6e position sur ce dernier critère.

De même, Sochaux, brillant 5eme, est pénalisé par ses mauvais classements sportifs passé (15e) et son nombre faible nombre de diffusions depuis 2006 (13e).

http://footbiz.blog.capital.fr/index.php?action=article&id_article=429476

post-148-000200900 1306715594_thumb.png

Link to comment

Saison qui finit bien, avec un classement assez flatteur pour une saison bien longue, éprouvante pour les nerfs. Question jeu, rien ou presque malgré quelques éclats indéniables et donc beaucoup de frustration...Confirmation des limites d'un recrutement qui pouvait laisser pérplexe. Bref, une des pires saisons de l'ère OS pour ma part.

Point positif: les joueurs ont, à défaut d'avoir été réguliers, joué le jeu jusqu'au bout et offert une fin boulet de canon salvatrice, pour ne pas sombrer dans la médiocrité. :)

Link to comment

Un bilan pour cette saison?

Un excellent début de saison ponctué par des performances plus qu'intéressante, puis la machine a commencé à se rouiller et on est revenu sans forcément un grand succés à ce qu'on sait faire le mieux: défendre (ce qui n'est pas si facile que ca, je vous l'accorde).

N'aurait on pas réaliser une meilleure saison et un meilleur football si notre GRANDE cellule de recrutement et nos dirigeants n'était pas aller chercher un ou des attaquants qui avait une toute autre expérience que Santander ou Tafer (au passage, 5 but pour Santander, ce n'était pas si mal pour quelqu'un qui ne connait pas la langue, qui n'a que 19ans et qui a été balancé dans l'arêne sans trop connaitre les armes avec lesquelles il devait combattre).

Bref, avec un tel début, on aurait pu penser que cette équipe nous fasse un tout petit peu réver, mais le manque de réussite, d'ambition et de jeu à fait que, personnelement, j'ai déçu par le spectacle présenté.

Je ne sais pas si c'est le fait d'être éloigné de ma ville natale et de voir une autre phylosophie de jeu en Espagne mais je dois avouer que j'ai été énormement lassé par le "jeu" proposé par notre équipe.

L'essentiel est fait, on se maintien une nouvelle fois en L1, c'est bien mais à un moment, si on veut espérer être autre chose qu'un trouble fête occasionel (et je dis bien si on veut l'être ce autre chose), je pense qu'on devra revoir notre copie sur beaucoup de point.

Link to comment

On peut quand meme nourrir des regrets pour une place en Europa League, mais bon, c'est peut etre un mal pour un bien, avec notre effectif, cela nous aurait juste plombé la saison prochaine...

Perso, si je devais retenir un truc cette saison ce serait l'ENNUI, il faudrait que la direction fasse quelque chose pour redonner vie au club, au jeu et public (dans l'ordre des choses) parce que c'est pas leur campagne d'affichage façon "poulet du gers, au coeur du sud ouest" qui va remplir le stadium

Link to comment

Le bilan de la saison c'est que SI ( :lol: ) on n'avait pas pris tous ces buts en fin de match comme des losers on n'aurait pas gaspillé tous ces points...

Et qu'avec tous ces points partis en fumée, on serait aujourd'hui européens.

Link to comment

Pour moi le bilan est simple, il y a 7 équipes devant et 12 derrière qui ont je pense plus à se plaindre que nous, notamment Lorient et son beau jeu :ninja:

Dommage que l'on n'ait pas fait un beau parcours en coupe et que l'on ait pas eu un buteur et un gardien à la hauteur.

Place à la saison suivante !

Link to comment

Le bilan de la saison se trouve en partie dans une action: le duel aérien à Bordeaux sur lequel Pentecôte se pète le genoux. Casanova avait clairement choisi d'en faire son numéro 1 et le match d'hier peut laisser penser que c'était peut-être un choix judicieux.

Le choix qui n'a pas été judicieux a été celui de son remplacement: préssé par le temps et vraisemblablement avec la volonté d'éviter le moindre risque financier dans un contexte annoncé de baisses des recettes (droits télés), le club n'a pas voulu se payer un "gros". Mais même en étant très conservateur sur le plan financier (ce que personnellement je soutiens), le choix fait contient en lui-même une erreur: même si sur le plan du jeu, ils sont très différents, Santander et Tafer présentait la même facette: jeune et inexpérimenté. N'y avait-il pas moyen de trouver un joueur un peu plus aguérri même d'un niveau moindre?

Quoi qu'il arrive et malgré les louables efforts de Sanatander (Tafer a été transparent), l'absence d'une vraie menace au poste d'attaquant a vraiment facilité la tâche de la plupart des adversaires violets et largement détruit les possibilités de spectacle: dans une majorité de matchs, l'équipe adverse s'est contentée de laisser le TFC se casser les dents sur son mur défensif avant de le contrer. Frutstration maximale et impression d'impuissance.

Malgré tout, une saison finie avec 50 points à la huitième place est à l'échelle du TFC une assez bonne saison. On aurait pu parler de bonne saison si l'équipe n'était pas tombée dès le premier tour dans les deux coupes.

Sur le plan des individualités, pas grand chose de plus à se mettre sous la dent qu'à la fin de la saison dernière: Capoue est vraiment un joueur au-dessus du lot, Tabanou (du mieux quand même), MBengue et bien sûr Sissoko tardent à se placer durablement sur la marche supérieure dans leur progression.

La défense après avoir donné des signes de faiblesses au coeur de l'hiver (Congre aïe aïe aïe) s'est bien ressaisie notamment avec la disparition de Gunino (pourtant en progrès constant jusqu'à une série de mauvais matchs au début du printemps).

Machado a bien commencé la saison avant de se perdre souvent dans des excés d'individualisme. Didot a bien démarré et fini à fond mais comme dirait Fignon il a oublié d'accélérer au milieu. Devaux est sorti de sa boîte au bon moment et a prouvé qu'il avait le niveau avec notamment une plus-value technique dans une équipe qui a beaucoup de déchet.

Reste Braaten, indispensable à l'extérieur (voir topic stat) et plus en difficiluté face à des défenses regroupées au stadium. Son incroyable débauche d'énergie en fin de saison a été cruciale et m'autorise à dire que le norvégien a réalisé sa meilleure saison au club et je me réjouis de le savoir encore toulousain la saison prochaine.

La saison prochaine justement: Pentecôte a déjà levé quelques doutes sur sa capacité à scorer aussi bien en L1 qu'en L2 mais le recrutement d'un autre attaquant niveau L1 est indispensable pour s'éviter les mêmes problèmes que cette saison. Par ailleurs, l'objectif prioritaire est selon moi de garder Capoue qui est vraiment un joueur énorme. Le terrible déchet technique cette saison et le manque de créativité au milieu peut inciter à recruter un bon technicien mais je pense que le problème sera en partie réglé avec un attaquant qui sait faire des appels. De plus la montée en régime de Devaux est intéressante car c'est un joueur qui touche bien le ballon et qui a largement contribué à améliorer la circulation toulousaine dans cette fin de saison.

Reste donc à trouver un remplaçant pour Cetto (sachant qu'un axe Congre - Fofana a déjà largement le niveau L1) et un solide latéral droit.

Dans les buts, il faudra faire un choix sachant que Valverde ne sera pas probablement pas conservé à moins que ******* n'entre dans l'actionariat du club. Ahamada (jusqu'à Pelé :unsure: ) ou recrue.

Voila désolé pour le tl;dr, et en conclusion dédicacée à Pioupiou, je dirais que tout m'incite à être confiant pour le titre la saison prochaine -_-

Link to comment

Malgré ces deux dernières victoires, malgré cette 8° place inespérée,pas beaucoup d'enthousiasme sur le forum.

Ca traduit un vrai malaise, un vrai mécontentement. Profonds....

Pour remobiliser les troupes, va falloir faire des changements et dans tous les compartiments, et dans tous les comportements : joueurs, entraineur, dirigeants. Une nouvel état d'esprit plus conquérant, une vrai tactique offensive, un engagement total qui fassent vibrer les foules et non qui les consternent.

Si c'est pour repartir sur une même saison galère que celle que l'on vient de vivre, même avec un classement du même calibre que cette année, ça n'a aucun intérêt, sinon de vider le stadium.

A quand un nouveau stade, plein comme un oeuf tous les week end, mais de 15000 places ?

Link to comment

Avec Monaco qui descend, on gagne une place dans le cercle restreint de ceux qui ont pas gouté à la L2 depuis aout 2003...

Lille, Marseille, Lyon, PSG, Sochaux, Rennes, Bordeaux, Toulouse, Auxerre et Nice...

Les 9 premiers de L1 sur 10 équipes en fait...

Link to comment

Ouais, moi je pense que si on avait eu un gardien et un avant centre de bon niveau, on pouvait viser l'europe voire la LDC vu les performances devant (Rennes, PSG, Lyon)...

L'objectif va être maintenant d'arriver a renforcer ces deux postes sans déséquilibrer le reste de l'équipe.

J'espère qu'on pourra débuter la saison prochaine avec une équipe qui ressemblera a ca:

Gardien n°1 (+ Ahamada)

Congré (Gunino)- Fofana - DC n°1 (Congré)- M'Bengué (Atassi ?)

Capoue (Devaux)

Braaten (MOD) - Devaux - Didot(?) - Machado - Sissoko (?)- Tabanou (Luan)

Avant centre n°1 (Pentecôte)

et s'il nous reste 3 sous, on pourrait prendre un autre défenseur polyvalent plutot gaucher en L2.

Link to comment

C'est quand même un truc de "ouf" comme diraient le djeuns; une saison de merde, une équipe sans attanquant de métier, un maintien l'avant dernière journée...et une 98ème place...ça laisse songeur.

Link to comment

Le bilan de la saison se trouve en partie dans une action: le duel aérien à Bordeaux sur lequel Pentecôte se pète le genoux. Casanova avait clairement choisi d'en faire son numéro 1 et le match d'hier peut laisser penser que c'était peut-être un choix judicieux.

Le choix qui n'a pas été judicieux a été celui de son remplacement: préssé par le temps et vraisemblablement avec la volonté d'éviter le moindre risque financier dans un contexte annoncé de baisses des recettes (droits télés), le club n'a pas voulu se payer un "gros". Mais même en étant très conservateur sur le plan financier (ce que personnellement je soutiens), le choix fait contient en lui-même une erreur: même si sur le plan du jeu, ils sont très différents, Santander et Tafer présentait la même facette: jeune et inexpérimenté. N'y avait-il pas moyen de trouver un joueur un peu plus aguérri même d'un niveau moindre?

Quoi qu'il arrive et malgré les louables efforts de Sanatander (Tafer a été transparent), l'absence d'une vraie menace au poste d'attaquant a vraiment facilité la tâche de la plupart des adversaires violets et largement détruit les possibilités de spectacle: dans une majorité de matchs, l'équipe adverse s'est contentée de laisser le TFC se casser les dents sur son mur défensif avant de le contrer. Frutstration maximale et impression d'impuissance.

Malgré tout, une saison finie avec 50 points à la huitième place est à l'échelle du TFC une assez bonne saison. On aurait pu parler de bonne saison si l'équipe n'était pas tombée dès le premier tour dans les deux coupes.

Sur le plan des individualités, pas grand chose de plus à se mettre sous la dent qu'à la fin de la saison dernière: Capoue est vraiment un joueur au-dessus du lot, Tabanou (du mieux quand même), MBengue et bien sûr Sissoko tardent à se placer durablement sur la marche supérieure dans leur progression.

La défense après avoir donné des signes de faiblesses au coeur de l'hiver (Congre aïe aïe aïe) s'est bien ressaisie notamment avec la disparition de Gunino (pourtant en progrès constant jusqu'à une série de mauvais matchs au début du printemps).

Machado a bien commencé la saison avant de se perdre souvent dans des excés d'individualisme. Didot a bien démarré et fini à fond mais comme dirait Fignon il a oublié d'accélérer au milieu. Devaux est sorti de sa boîte au bon moment et a prouvé qu'il avait le niveau avec notamment une plus-value technique dans une équipe qui a beaucoup de déchet.

Reste Braaten, indispensable à l'extérieur (voir topic stat) et plus en difficiluté face à des défenses regroupées au stadium. Son incroyable débauche d'énergie en fin de saison a été cruciale et m'autorise à dire que le norvégien a réalisé sa meilleure saison au club et je me réjouis de le savoir encore toulousain la saison prochaine.

La saison prochaine justement: Pentecôte a déjà levé quelques doutes sur sa capacité à scorer aussi bien en L1 qu'en L2 mais le recrutement d'un autre attaquant niveau L1 est indispensable pour s'éviter les mêmes problèmes que cette saison. Par ailleurs, l'objectif prioritaire est selon moi de garder Capoue qui est vraiment un joueur énorme. Le terrible déchet technique cette saison et le manque de créativité au milieu peut inciter à recruter un bon technicien mais je pense que le problème sera en partie réglé avec un attaquant qui sait faire des appels. De plus la montée en régime de Devaux est intéressante car c'est un joueur qui touche bien le ballon et qui a largement contribué à améliorer la circulation toulousaine dans cette fin de saison.

Reste donc à trouver un remplaçant pour Cetto (sachant qu'un axe Congre - Fofana a déjà largement le niveau L1) et un solide latéral droit.

Dans les buts, il faudra faire un choix sachant que Valverde ne sera pas probablement pas conservé à moins que ******* n'entre dans l'actionariat du club. Ahamada (jusqu'à Pelé :unsure: ) ou recrue.

Voila désolé pour le tl;dr, et en conclusion dédicacée à Pioupiou, je dirais que tout m'incite à être confiant pour le titre la saison prochaine -_-

:grin:

Link to comment

Le bilan de la saison se trouve en partie dans une action: le duel aérien à Bordeaux sur lequel Pentecôte se pète le genoux. Casanova avait clairement choisi d'en faire son numéro 1 et le match d'hier peut laisser penser que c'était peut-être un choix judicieux.

Le choix qui n'a pas été judicieux a été celui de son remplacement: préssé par le temps et vraisemblablement avec la volonté d'éviter le moindre risque financier dans un contexte annoncé de baisses des recettes (droits télés), le club n'a pas voulu se payer un "gros". Mais même en étant très conservateur sur le plan financier (ce que personnellement je soutiens), le choix fait contient en lui-même une erreur: même si sur le plan du jeu, ils sont très différents, Santander et Tafer présentait la même facette: jeune et inexpérimenté. N'y avait-il pas moyen de trouver un joueur un peu plus aguérri même d'un niveau moindre?

Quoi qu'il arrive et malgré les louables efforts de Sanatander (Tafer a été transparent), l'absence d'une vraie menace au poste d'attaquant a vraiment facilité la tâche de la plupart des adversaires violets et largement détruit les possibilités de spectacle: dans une majorité de matchs, l'équipe adverse s'est contentée de laisser le TFC se casser les dents sur son mur défensif avant de le contrer. Frutstration maximale et impression d'impuissance.

Malgré tout, une saison finie avec 50 points à la huitième place est à l'échelle du TFC une assez bonne saison. On aurait pu parler de bonne saison si l'équipe n'était pas tombée dès le premier tour dans les deux coupes.

Sur le plan des individualités, pas grand chose de plus à se mettre sous la dent qu'à la fin de la saison dernière: Capoue est vraiment un joueur au-dessus du lot, Tabanou (du mieux quand même), MBengue et bien sûr Sissoko tardent à se placer durablement sur la marche supérieure dans leur progression.

La défense après avoir donné des signes de faiblesses au coeur de l'hiver (Congre aïe aïe aïe) s'est bien ressaisie notamment avec la disparition de Gunino (pourtant en progrès constant jusqu'à une série de mauvais matchs au début du printemps).

Machado a bien commencé la saison avant de se perdre souvent dans des excés d'individualisme. Didot a bien démarré et fini à fond mais comme dirait Fignon il a oublié d'accélérer au milieu. Devaux est sorti de sa boîte au bon moment et a prouvé qu'il avait le niveau avec notamment une plus-value technique dans une équipe qui a beaucoup de déchet.

Reste Braaten, indispensable à l'extérieur (voir topic stat) et plus en difficiluté face à des défenses regroupées au stadium. Son incroyable débauche d'énergie en fin de saison a été cruciale et m'autorise à dire que le norvégien a réalisé sa meilleure saison au club et je me réjouis de le savoir encore toulousain la saison prochaine.

La saison prochaine justement: Pentecôte a déjà levé quelques doutes sur sa capacité à scorer aussi bien en L1 qu'en L2 mais le recrutement d'un autre attaquant niveau L1 est indispensable pour s'éviter les mêmes problèmes que cette saison. Par ailleurs, l'objectif prioritaire est selon moi de garder Capoue qui est vraiment un joueur énorme. Le terrible déchet technique cette saison et le manque de créativité au milieu peut inciter à recruter un bon technicien mais je pense que le problème sera en partie réglé avec un attaquant qui sait faire des appels. De plus la montée en régime de Devaux est intéressante car c'est un joueur qui touche bien le ballon et qui a largement contribué à améliorer la circulation toulousaine dans cette fin de saison.

Reste donc à trouver un remplaçant pour Cetto (sachant qu'un axe Congre - Fofana a déjà largement le niveau L1) et un solide latéral droit.

Dans les buts, il faudra faire un choix sachant que Valverde ne sera pas probablement pas conservé à moins que ******* n'entre dans l'actionariat du club. Ahamada (jusqu'à Pelé :unsure: ) ou recrue.

Voila désolé pour le tl;dr, et en conclusion dédicacée à Pioupiou, je dirais que tout m'incite à être confiant pour le titre la saison prochaine -_-

Excellente analyse !!!

Link to comment

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Guest
This topic is now closed to further replies.
×
×
  • Create New...